Ce que je trouve dommage, c'est surtout de restreindre les goûts que pourront avoir les humains de demain. J'aimerai aussi qu'ils aient le choix, qu'ils nous remercient des saveurs qu'on leur a laissé.

  603 vues